La pensée: arme de conscientisation massive

Et si nos dirigeants avaient compris depuis fort longtemps que c’est nos pensées qui nous permettent de nous connecter?

On comprends mieux alors pourquoi ils  s’acharnent à les détourner, les perturber, les attirer, les contrôler, en usant de toutes sortes de moyens. Le rôle des médias est primordial dans cette guerre que se livrent nos consciences.

Imaginez la force d’un courant de pensées qui deferle sur les idées reçu et les sois disant devoirs dont on nous rend de plus en plus responsables!

Advertisements

Le processus de Conscience

Et si chaque entité réalisait, conscientisait, qu’elle n’est, en fait, qu’une partie d’un tout, une goutte élémentaire d’un océan de conscience? Cette connaissance rapprocherait chaque entité du tout. Par voie de conséquence cela permettrait au tout de tendre vers une conscience de plus en plus complète et élaborée de lui même. Ce processus de conscience n’est il pas, le but ultime de la vie? Se connaitre soi-même? Aller vers sa vraie nature, s’en rapprocher le plus possible?

A propos de Blog&Roch

« Il n’est pas nécessaire qu’un auteur comprenne ce qu’il écrit. Les critiques se chargeront de le lui expliquer.  » Abbé Antoine Prévost.

Je n’ai pas le prétention d’être lu, ni même d’être vu. Ce blog est le moyen que j’ai trouvé pour me vider un peu la tête, la décongestionner, la vidanger!

Je ne sais même pas où seront stockées ces “données”. N’importe quel serveur fera l’affaire, et je pourrai dormir en paix, en sachant que quelque part, dans un disque dur, se trouve une pensée de moi tapotée par mes soins. Et bien, tout cela contribuera à me rassurer  et à me dire qu’au bout du compte ce n’est pas si difficile d’être un essayiste amateur.

vinidi.

Conscience & Supra-Conscience

Conscience

Rien ne dompte la conscience de l’homme, car la conscience de l’homme c’est la pensée de Dieu.” Victor Hugo.

L’art de la synthèse. Le génie.

L’homme, au sens large du terme, c’est à dire chaque forme de vie, est, selon moi, conscient. J’y inclus la plus petite brindille, le plus insignifiant des graviers dans le lieu le plus reculé qui soit. Le simple fait que je pense à une entité lui confère, en retour, une conscience: celle de son existence. La pensée lie par voie de conséquence. La pensée nous lie aux choses, à la nature, au monde.

La conscience c’est aussi réaliser que nos pensées existent. Elle permet de nous positionner par rapport à notre environnement et fait l’inventaire de tous ces liens et des flux d’informations qu’ils génèrent. Projection de l’identité dans le décor universel, la conscience permet de recenser et évaluer, peser et sous-peser chacun de nos actes pour contextualiser.

Je ne possède pour l’instant pas de mots plus simples pour tenter d’expliquer ce que je ressent à ce sujet, mais à force de relecture et de remise en forme tout se nivellera.

Existe t’il une entité capable de conscientiser l’ensemble des consciences disséminées dans l’univers? Une intelligence ayant la faculté de se projeter instantanément et simultanément vers n’importe quel point de l’univers abritant une forme de conscience. Une source de vie pouvant à la fois ressentir la brise caressant le feuillage d’un arbre à un endroit du globe,  l’énergie libérée par une super nova et l’étrange parcours aveugle d’un mollusque vivant dans les grandes profondeurs?
Cette intelligence supérieure serait au bout du compte la somme de toutes les consciences. On pourrait supposer que chaque conscience individuelle serait en fait une partie de la cette conscience supra élémentaire.

Dieu

Réflexion, Dieu.

Remettre en cause la parole des prophètes? Non. Mais, j’ai toujours considéré que croire en Dieu est un moyen pour fuir ses responsabilités. Expliquer l’inexplicable. Socle fondamental, la parole Dieu peut être détournée à souhait: causes et conséquences.

Mais pourquoi avons nous toujours besoin d’un guide? Quelles sont les
clés qui pourraient nous permettre de nous affranchir de cette dépendance au supérieur, au puissant? Sommes nous inconsciemment soumis à une intelligence dominante? Cette soumission est elle inscrite dans notre ADN? Conspiration pour contrôler les masses?

Chaque vie, prise individuellement, est une succession d’événements, en apparence complètement aléatoires, qui nous conduit droit vers la mort, et, lorsqu’on prend de la hauteur, le spectre de notre inutilité apparaît soudain. Qu’ont du ressentir ces astronautes en contemplant la terre à partir de l’espace?

Nous sommes une forme de vie “intelligente”. Ancrés dans un écosystème parfaitement adapté à ses besoins. Implantés sur une planète flottant dans un vide immense. Vide aussi le creuset d’explications suffisamment incontestables sur l’origine de cet univers et de notre présence.

Mais avec Dieu, plus de mystère, tout est sous contrôle! Mère Nature par ci, représentations divines par là. Forces du bien, forces du mal, toutes trouvent preneurs.